Mondial de hand. Claudia Tagbo, ambassadrice phénoménale

by lookatshows / Jan 16, 2017 / 0 comments

Il faut la voir pour le croire. Pétulante sur scène, Claudia Tagbo ne l’est pas moins dans la vie. Le genre de petit bout de femme qui en impose, son sourire à lui seul irradiant la froide de presse de la XXL à Nantes. "Non mais c’est vrai on peut parler de choses sérieuses en rigolant ! Je sais que je parle fort et surtout si je peux faire entendre à quel point le hand est un sport génial, s’enthousiasme l’humoriste, ne mâchant pas ses mots quant à son envie de mettre la petite balle pégueuse en haut de l’affiche.

"Quand je dis aux gens de venir à la salle pour se rendre compte, le discours passe de "ouais ça à l’air sympa" à "mais c’est des vrais malades ces mecs !". Moi c’est ça que j’adore ! Le handball est un vrai spectacle : cela va super vite, ça saute, cela va au contact. Vous êtes déjà tombé sur le sol d’un terrain de hand ? Ce n’est pas comme le tartan souple de la piste d’athlé : c’est super dur !"

Rentrer dans le dur, justement, ne l’effraie pas une demi-seconde, y compris lorsqu’il faut enfiler sa casquette « Phenomenal Handball » pour aller défendre l’événement en amont… ou effectuer un tirage de poule. "Franchement, qui à part une fille qui sort du cadre, un peu folle, pouvait se pointer dans une émission de foot à grande écoute et parler de ce Mondial ? Je crois que cela permettait que cela passe mieux car on me voit comme l’artiste de la bande qui vient parler de hand. Enfin bon, l’artiste sur le terrain c’est plutôt Lucho (Abalo), on est d’accord, glisse-t-elle dans un rire, évoquant au passage également Jérôme Fernandez, le premier à l’avoir invitée à entrer dans la sphère handball. Je lui ai d’ailleurs demandé si j’avais fait une boulette parce que quand j’ai vu la tête des gens…"

 

L'humouriste Claudia Tagbo garde toujours un moment pour les fans à la halle XXL de Nantes !

L'humouriste Claudia Tagbo garde toujours un moment pour les fans à la halle XXL de Nantes ! | Franck Dubray

"Le regard qui tue de Titi Omeyer"

Reste que Claudia Tagbo parvient, entre ses multiples obligations professionnelles et la tournée de son spectacle, à porter haut les couleurs du handball français… au point d’avoir sa vignette Panini dans l’album. Le « swag », quoi qu’il arrive.

Parvenant à faire danser Olivier Nyokas sous les dorures de l’hôtel de ville. Assurant, démonstration à l’appuie, qu’elle reste une observatrice admirative de beaucoup de sports, comme la GRS, aussi. Lançant « le regard qui tue de Titi (Omeyer), celui qui fait peurcar si elle avait joué au handball, elle aurait été sûrement "gardienne. Le seul poste où tu as un peu le temps de voir le jeu venir !".

Cela tombe bien, car la Viganaise a pu se découvrir une connexion inattendue en posant ses valises dans la cité des ducs, l’ancien portier et capitaine du HBC Nantes Bruno Pagès ayant découvert le handball dans ce beau village du Gard, avec la fratrie Kabengele ! "Ca c’est la meilleure ! Comme quoi vous voyez : le hand est partout !"

 
 

 

 

 

source: 
http://www.ouest-france.fr/