La montée des smartphones chinois inquiète Samsung et Apple

by lookatshows / May 01, 2017 / 0 comments

Le marché des high-tech est en train de connaitre une véritable ascension des smartphones chinoisHuawei, Oppo et Vivo sont en passe de détrôner les traditionnels géants que sont Samsung et Apple.

Une concurrence outrancière des smartphones chinois

Face à la concurrence imposée par les smartphones chinois, ceux de marque Samsung ou Apple perdent quelque peu du terrain. En effet, le cabinet IDC vient de publier les résultats des ventes des smartphones pour le premier trimestre de l’année 2017. Samsung occupe toujours la tête du peloton avec 79,2 millions d’appareils vendus, soit 22,8%. En dépit du fiasco dû aux batteries explosives du Galaxy Note 7, la marque sud-coréenne a su maintenir sa position. Elle est suivie par Apple qui affiche également une bonne santé sur le marché des smartphones. La marque à la pomme a également écoulé 51,6 millions d’iPhone, soit 14,9%. Cependant, les deux marques connaissent une certaine baisse par rapport aux années précédentes.

Cette situation est en partie due à la percée des smartphones chinois qui inondent actuellement le marché. Aussi, la marque chinoise Huawei qui vient en troisième position a distribué 34,2 millions de smartphones, soit une progression de 22%. Elle est suivie par ses compatriotes Oppo et Vivo qui ont écoulé respectivement 25,6 millions et 18,1 millions de terminaux. Et pourtant, ces deux dernières marques sont confinées pour l’instant sur le marché asiatique.

Mais qu’est-ce qui justifie cette percée des smartphones chinois ? À en croire des experts, les constructeurs chinois attachent beaucoup d’intérêts au rapport qualité-prix. Cette stratégie de markéting leur permet de conquérir davantage d’espace sur le marché. Par exemple, là où le Galaxy S8+ coûte 909 euros et l’iPhone 8, près de 1000 euros, les appareils chinois peuvent être vendus à moitié prix. Il est par conséquent évident que les consommateurs se ruent sur les appareils moins chers pour la même qualité. Apple et Samsung ont donc du souci à se faire, surtout que Huawei envisage de les détrôner d’ici à cinq ans.